ACCUEIL   |   NOUVELLES   |   NOUS JOINDRE
Title Image

Blog

Accueil  /  Communiqués de presse   /  Création de la Fondation Germaine-Morin-Proulx

Création de la Fondation Germaine-Morin-Proulx

Drummondville, le 25 mai 2019


À l’occasion du spectacle annuel de danse de l’Académie de ballet de Drummondville, sa directrice générale Christiane Proulx a annoncé la création d’une fondation. La Fondation Germaine-Morin-Proulx est créée en l’honneur de sa mère, pionnière de la danse au Québec et fondatrice de l’Académie.

« La Fondation Germaine-Morin-Proulx permettra d’aider les familles dans le besoin à initier leurs enfants à la danse ou au théâtre. Nous nous investissons bénévolement depuis plusieurs années pour démocratiser les arts et aider les enfants à se développer, à se trouver des passions. Nous en aidions déjà plusieurs, mais nous avons décidé de formaliser ce soutien avec cette fondation »,
a affirmé la directrice générale.

 

« Pour nous, c’est tellement un beau projet! »

se réjouit Éric Tremblay, membre du conseil d’administration.

« Il y a des gens qui sont en mesure d’aider les jeunes à apprendre la danse et le théâtre. Nous allons donc recueillir des sommes pour faciliter l’accès à ces cours et récupérer des costumes pour habiller les enfants. Les parents de ces jeunes dans le besoin n’auront plus à se demander s’ils sont en mesure d’acheter les costumes ou de payer les frais de cours. Si nous sommes capables, nous les fournirons! »,

ajoute avec enthousiasme et détermination M. Tremblay.

 

L’accès à des cours de danse et de théâtre

Grâce à la nouvelle Fondation, des enfants qui en étaient privés pourront dorénavant suivre des cours de ballet classique, de ballet jazz, de contemporain ou de hip-hop. Ils auront également la possibilité de suivre une formation en théâtre par l’entremise de l’école de théâtre Languedor.

La Fondation Germaine-Morin-Proulx aura une identité indépendante qui ouvrira la voie de l’art aux jeunes dans ces deux institutions d’art reconnues à Drummondville.

 

Nouveauté : du hip-hop dès juin

Comme une bonne nouvelle en amène généralement une autre, l’Académie de ballet de Drummondville annonce aussi la création d’un nouveau programme de danse hip-hop. Dès le mois de juin, des cours seront offerts par un professeur de danse professionnel de la région de Québec.

« Ce nouveau programme spécialisé permettra aux jeunes de développer quelque chose de constructif et de se réaliser »,

ajoute Mme Proulx. Les personnes intéressées peuvent contacter l’Académie de ballet de Drummondville au 819-477-2400.

 

Des idées plein la tête

Ce ne sont pas les idées qui manquent à l’Académie de ballet de Drummondville. La direction a en effet plusieurs projets d’envergure dans sa mire. Offrir des cours gratuits cet été aux jeunes garçons de 9 à 14 ans. Elle ajoute de plus une classe de hip-hop à sa programmation. Enfin, elle caresse l’ambition d’amener une équipe de compétition au concours de danse mondial « World Dance Competition » à Walt Disney Word® en 2021. Voilà autant de projets qui permettent de propulser la mission que s’était donnée Germaine Morin Proulx en 1946.

 

À l’aube de son 75 anniversaire, l’Académie de ballets de Drummondville est plus vivante que jamais!

 

À propos de l’Académie de ballet de Drummondville 

Fondée par la pionnière de la danse Germaine Morin Proulx en 1946, l’Académie de ballet de Drummondville est l’une des plus vieilles écoles de danse au Québec. L’école privée à caractère classique et académique a vu le jour avant l’École supérieure de ballet du Québec. Située à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, l’Académie de ballet de Drummondville forme annuellement plus de 200 danseurs de niveau récréatif et compétitif. Certains se sont d’ailleurs illustrés sur la scène nationale.

 


 

Information et gestion des entrevues :
Catherine Fagnan
FAGNAN relations publiques
819 473-4184 | cfagnan@fagnan.ca
Source :
Christiane Proulx
Directrice générale
Académie de ballet de Drummondville