ACCUEIL   |   NOUVELLES   |   NOUS JOINDRE
Title Image

Blog

Accueil  /  Communiqués de presse   /  Académie de Ballet de Drummondville   /  Le danseur professionnel William Tessier-Legault choisit l’Académie de ballet de Drummondville

Le danseur professionnel William Tessier-Legault choisit l’Académie de ballet de Drummondville

Drummondville, le 23 mai 2019

Le jeune danseur de ballet de niveau international William Tessier-Legault, qualifié par plusieurs de prodige, choisit Drummondville. C’est avec un sentiment d’immense fierté que la directrice de l’Académie de ballet de Drummondville Christiane Proulx en annonce la venue. Il enseignera le ballet classique et le contemporain dès le mois de juin.

« Depuis quelques années, nous étions à la recherche d’un professionnel de haut calibre pour élever la qualité et les techniques de nos danseurs à un niveau supérieur. La venue de William Tessier-Legault arrive à point »,

se réjouit Mme Proulx.

Danseur de ballet professionnel en Europe

William Tessier-Legault est un jeune danseur diplômé de l’École nationale de ballet du Canada à Toronto. Dès la fin de ses études, il s’illustre rapidement sur la scène européenne. Il danse notamment en Allemagne pour le Semperoper ballet de Dresde, l’une des plus prestigieuses compagnies de ballet au monde. Malheureusement, une blessure freine son ascension fulgurante en 2017.

À son retour d’Allemagne il y a deux ans, il enseigne son séminaire de ballet dans plusieurs écoles de danse au Québec.

Un coup de cœur immédiat

C’est en effectuant des recherches pour planifier son avenir que William Tessier-Legault découvre l’Académie.

« J’ai été séduit par la riche histoire de l’Académie de ballet de Drummondville, l’une des premières écoles de danse fondée au Québec. Elle célèbrera d’ailleurs ses 75 ans bientôt »,

affirme le nouvel enseignant.

« Je souhaitais me rapprocher de la Montérégie et du Centre-du-Québec. La qualité de la direction de l’Académie et des rapports humains ont été un véritable déclic pour moi. Dès les premiers instants, nous avons réalisé que nous partagions les mêmes valeurs et la même vision de la danse »,

ajoute le danseur.

L’enseignement de plusieurs techniques de danse

Le ballet est un amalgame de styles en termes de techniques. Artiste multidisciplinaire, William Tessier-Legault maîtrise plusieurs types de danses et croit en l’importance de diversifier ses méthodes. « Cette philosophie est relativement rare dans le métier, car la plupart des écoles de danse privilégient seulement une technique. Au cours de ma formation et de mon cheminement professionnel, j’ai eu le privilège de diversifier mes techniques. Avec l’Académie de ballet, nous travaillerons à amener les jeunes vers une plus grande polyvalence. Cette pratique leur ouvrira de nouveaux horizons en compétition et fera d’eux de meilleurs danseurs », ajoute M. Tessier-Legault. Ce dernier enseignera autant sa discipline aux petits de 3 ans qu’aux adolescents.

Une formation gratuite pour initier les garçons à la danse

L’Académie de ballet de Drummondville s’est donné pour mission de démocratiser les arts. « Depuis un moment, nous cherchions à initier les jeunes garçons au ballet. On ne se le cachera pas, les parents inscrivent instinctivement leur fille à un cours de danse, mais pas leur garçon. La venue de William permet de concrétiser notre rêve d’ouvrir cet art à tous. Pour y arriver, nous avons décidé d’offrir cet été gratuitement un cours de danse aux garçons de 9 ans à 14 ans », ajoute la directrice de l’Académie.

Les formations d’une durée de 6 semaines débuteront le 3 juin et seront offertes à la Maison des Arts de Drummondville. Les personnes intéressées peuvent contacter l’Académie de ballet de Drummondville au 819-477-2400.

À propos de William Tessier-Legault

Diplômé de l’École nationale de Ballet du Canada, William Tessier-Legault fait son entrée au sein de l’institution en 2009. Tout au long de sa formation, il collabore avec des écoles étrangères telles que l’École du Ballet de San Francisco et l’Académie de Ballet Néerlandaise. Il danse également pour la cérémonie d’ouverture des jeux panaméricains de 2015. Il s’illustre de plus dans la production Casse-Noisette de 2009 à 2014, en collaboration avec le Cirque du Soleil et le Ballet national du Canada. À la suite de son parcours scolaire, il signe un contrat avec le Ballet du Semperoper, une importante compagnie allemande. William Tessier-Legault reçoit d’importantes distinctions, dont le Prix Peter Dwyer du Conseil des Arts du Canada, ainsi qu’une bourse d’excellence de l’Université de la Danse Palucca. Depuis 2017, il collabore avec les écoles du Québec en enseignant et partageant sa passion pour l’art du ballet classique.

À propos de l’Académie de ballet de Drummondville

Fondée par la pionnière de la danse Germaine Morin Proulx en 1946, l’Académie de ballet de Drummondville est l’une des plus vieilles écoles de danse au Québec. L’école privée à caractère classique et académique a vu le jour avant l’École supérieure de ballet du Québec. Située à la Maison des arts Desjardins de Drummondville, l’Académie de ballet de Drummondville forme annuellement plus de 200 danseurs de niveau récréatif et compétitif. Certains se sont d’ailleurs illustrés sur la scène nationale.

 


 

Information et gestion des entrevues :
Catherine Fagnan
FAGNAN relations publiques
819 473-4184 | cfagnan@fagnan.ca
Source :
Christiane Proulx
Directrice générale
Académie de ballet de Drummondville

Vignette photo : William Tessier-Legault, danseur de ballet professionnel et professeur de danse.